Pascal Delahaye
Directeur général Le Jardin de Rabelais
Accueil

Le Jardin de Rabelais, entre culture de tomates et relations humaines

C’est le goût qui a guidé Pascal Delahaye dans la création de son entreprise. Le goût de son produit, les tomates cerises, mais aussi le goût d’un environnement respecté, du travail en famille et des relations de confiance sans lesquelles aucune aventure n’est réalisable. Entre confidences et souvenirs, l’entrepreneur épicurien nous raconte son Jardin de Rabelais.

Une entreprise arrivée à maturité

Créé en 1989 à Avoine, Le Jardin de Rabelais produit des tomates cerises. Mais pas n’importe lesquelles, des tomates cerises haut de gamme dont les saveurs séduisent gourmands et gourmets en France, mais aussi à l’étranger, en Belgique, au Luxembourg ou en Allemagne, par exemple. Si la société a connu des hauts et des bas, ce succès actuel, Pascal Delahaye le doit à sa passion du produit : « Nous cherchons sans cesse à améliorer et diversifier les variétés de nos produits. » L’objectif de cette dynamique est de produire des tomates toujours plus goûteuses en devançant les prochaines envies des consommateurs.

L’ambition d’aller toujours plus loin

Au-delà de la recherche menée sur le fruit produit, l’entrepreneur s’attache également à moderniser en permanence son outil de production « pour produire mieux et répondre le plus précisément possible à la demande ». Pascal Delahaye a informatisé son exploitation et s’est en plus équipé pour produire ses tomates en hiver afin de satisfaire un marché important. Soucieux des conséquences environnementales de son entreprise, le dirigeant vise une production toujours plus responsable. Il utilise des LED de dernière génération, peu consommatrices en électricité, et souhaite également s’attaquer au marché du bio. Pour Le Jardin de Rabelais, c’est une philosophie qui rejoint une tendance de consommation.

La culture des relations

Le Jardin de Rabelais, c’est aussi une histoire de famille. Rejointe par l’épouse de Pascal Delahaye, devenue DRH de la société de 300 employés, puis par sa fille aux commandes de la communication et du marketing, l’équipe a été complétée récemment par le neveu du dirigeant, en attendant l’arrivée de son fils. Les relations humaines sont aussi au cœur du choix des partenaires de l’entreprise, notamment de ses partenaires bancaires. L’entrepreneur fait confiance à un pool bancaire constitué de 3 établissements. Parmi eux, la banque Tarneaud, du groupe Crédit du Nord, à laquelle il est fidèle depuis 2008. Accompagné depuis par la même conseillère, il a été séduit par la compétence de ses interlocuteurs et trouve plaisir à travailler avec eux, en toute confiance. « Je veux travailler avec un acteur local, ancré au niveau de ma région. Pour moi, la dimension humaine est aussi importante que l’aspect financier. » Leur quatrième projet d’envergure en commun est en cours de concrétisation. Une relation faite pour durer !

Découvrez les tomates du Jardin de Rabelais : http://www.lejardinderabelais.fr/

Découvrez une autre histoire d’entrepreneur dans la région

 

Les engagements du groupe Crédit du Nord